Coucher de soleil sur la Loire

Publié le par Jeanne-Marie Audin

Au Port Saint-Maur à La Ménitré 49250, le 27 juillet 2014

 

20140726 214308

 

Au loin, vers l'aval, Saint-Mathurin.

20140726 214351

 

Barques de pêche.

 

20140726 214400

 

20140726 214556 LLS

 

En face, l'Abbaye de Saint-Maur.

 

20140726 214419

 

Les bateaux Loire de Lumière vous emmènent pour une jolie balade sur la Loire en remontant vers le Thoureil.

 

20140726 214604 LLS

20140726 214506 LLS

 

 

Bon dimanche

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvie 07/08/2014 00:03

Idem pour nous, le feu d'artifice on la vu de chez-nous, la musique c'était sympa mais pas mon truc ... on a laissé la place aux d'jeun's ! bises et bonne nuit

Jeanne-Marie Audin 07/08/2014 01:11



Bonne nuit aussi. Il est grand temps d'aller dormir.



Sylvie 05/08/2014 19:47

Ohoh ! j'ai l'impression de connaitre par là moi-aussi !
Vous y êtes venus l'autre soir quand il y avait le groupe musical ?
Bises et bonne soirée

Jeanne-Marie Audin 06/08/2014 09:40



Oui Sylvie, le samedi soir avec des amis. Nous sommes partis tôt sans même attendre le feu d'artifice.


Aujourd'hui, c'est bien gris...


Bises.



@nika de Norm@ndie 03/08/2014 11:45

Magnifique, ça donne envie de remonter par là.
Ca nous changera des orages.
Bisous bon dimanche

Jeanne-Marie Audin 04/08/2014 01:41



Si tu remontes par là, fais-moi signe. Les orages, nous en avons aussi.


Bious. Bonnes vacances



Martine 03/08/2014 10:24

C'est beau, c'est reposant! Exactement ce qu'on attend des vacances.... Merci!
Martine

Jeanne-Marie Audin 04/08/2014 01:39



Pour nous, c'est un paysage familier, c'est le pays de mon mari. Jusqu'en 1972, de la rive, il y pêchait des fritures de Loire (ablettes, gardons, goujons) une centaine de petits poissons en une
heure, c'était un vrai régal. On n'y voit plus de pêcheurs à la ligne.


C'est beau, c'est reposant, c'est magnifique à la belle saison, oui. Et j'aime ces magnifiques paysages.


Mais en périodes de hautes eaux, lors des crues, on surveille le niveau de la Loire. Quand on roule sur la Levée (digue qui longe la Loire et protège la vallée) et que le niveau de la Loire est
beaucoup plus haut que le sol de la vallée, l'eau grise et tumultueuse impressionne vraiment. Si la Levée lâchait comme en juin 1856, toute la vallée, de la Touraine juqu'à Angers et sur
plusieurs kilomètres de large, serait sous 1 à 2m d'eau. C'est un rique qui existe...