Floraisons exceptionnelles de l'hiver

Publié le par Jeanne-Marie

La nature a été un peu folle cet hiver.

 

131220-rosier-18-boutons.jpg

 

Le 22 décembre, sur ce même rosier qui nous offre sa première rose de l'année, j'ai compté 18 boutons qui avaient  résisté aux gelées.

J'ai bien sûr coupé un bouquet de roses du jardin pour Noël.

Une seule rose s'est épanouie.

 

Le 2 janvier, j'ai coupé les dernières roses.

 

140102 roses bouquet

 

Puis la nature a continué ses fantaisies.


Le 14 janvier, la monnaie du pape nous offrait ses premières fleurs blanches.

 

140115 monnaie du pape blanche

 

Les pervenches mettaient une note de couleur tendre au jardin.

 

140119 pervenche

 

Des gaillardes un peu fripées fleurissaient sur les vieilles tiges.

 

140125 gaillarde

 

Le 25 janvier, j'ai découvert une fleur de seringat toute givrée.

 

140125 seringat

 

Et le 26 janvier, la première fleur d'iris accompagnée de boutons prometteurs.

 

 

140126 premier iris

 

 

Moi qui me plains toujours que mon jardin est en retard au printemps !

 

Bonne journée

 

 

 


Publié dans L'hiver

Commenter cet article

Jardinement Vôtre 30/03/2014 08:10

Tout le monde fait le même contast cette année, la nature ne s'est qu'à moitié endormie cet hiver. Comme vous l'avez écrit sur mon blog, gare aux gelées !

Jeanne-Marie 31/03/2014 09:30



Temps gris et 8° ce matin. La couverture nuageuse nous protège des gelées matinales.


Pourtant un rayon de solei dans la journée serait le bienvenu !


Bonne journée.



Capucyne 29/03/2014 11:53

cette année, tout a été en avance au jardin !

Jeanne-Marie 18/04/2014 13:30



Les floraisons ont encore au moins 15 jours d'avance !


Si la fraîcheur revient, la nature va se calmer un peu.



Bonne fin de journée.



Cricri 21/03/2014 01:36

C'est vraiment exceptionnel ! Tu es dans un endroit vraiment très doux et abrité sans doute...
Bises et bonne fin de semaine.

Jeanne-Marie 21/03/2014 08:32



Cet hiver a été doux, très peu de gelées, peu de vent du nord glacial aussi.


Pourtant nous sommes dans un endroit venteux. Les haies bocagères ont été arrachées il y a une quarantaine d'année et le vent balaie comme il veut la vallée de la Loire.


Et depuis presque 12 ans que nous sommes là, mon mari n'a pas planté assez d'arbres et arbustes côté nord.


Bises et bonne fin de semaine.