La glycine (2)

Publié le

Et voici la glycine à son apogée le 13 avril.

Elle embaume et attire les insectes.

 

 

20140413_084231.jpg

 

J'ai conservé une longue tige qui va jusqu'au bout de la grille et cette année, quelques grappes de fleurs s'épanouissent au milieu et tout au bout.

 

Imaginez dans les années à venir la grille fleurie sur toute la longueur !

Et quel parfum !

 

 

20140415_203350.jpg

 

L'avantage de la grille, c'est  à hauteur d'homme, non ! à hauteur de femme. Pour tailler, pas besoin d'échelle ni d'escabeau.

 

Elle est au soleil de la fin de la matinée jusqu'au soir.

Les grappes de fleurs parfumées commencent à pâlir et à faner.

 

 

 

20140415_135421.jpg

 

 

De l'autre côté, le soleil ne tape pas sur les fleurs et elles restent belles plus longtemps.

 

20140416_202309.jpg

 

Je profite du parfum à chaque passage vers la porte d'entrée.

 

20140416_202300.jpg

 

 

Dans le petit jardin clos, les longues, longues... tiges qui partent du pied marcottent très facilement. (10m et plus)

Si j'oublie de les tailler régulièrement comme ces deux dernières années, c'est un envahissement ... très difficile à maîtriser et à arracher !

Mais nous récupérons quelques pieds pour les trocs aux plantes et cela fait des heureux.

 

20140416_202331.jpg

 

Cette autre glycine est plus jeune, c'est une marcotte naturelle de la première que j'ai plantée il y a huit ou dix ans sur le mur du garage.

Elle est au soleil du matin jusqu'au début de l'après-midi.

 

Nous profiterons moins de son parfum mais nous admirerons de ses fleurs plus longtemps.

 

20140416_202410.jpg

 

 

 

Bonne journée ensoleillée.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article